L’effet miroir, quand on pense que le problème vient de l’autre.

EFFET MIROIR PSYCHOLOGIE

Je me demande parfois ce qu’il se passe en vous, lorsque je vous parle de travailler sur vous et sur votre environnement, de la démarche consciente de lâcher enfin ce qui encombre votre vie ?

Certains d’entre vous me confie parfois, dans un message unique et inattendu, la joie de me lire ou leurs sourires.
J’en suis toujours profondément touchée.

Mais VOUS ? Peut-être pensez-vous à un de vos proches que vous aimeriez voir se faire accompagner ? Votre pensée est bienveillante et il a de la chance d’avoir à ses côtés quelqu’un comme vous.

MAIS, si tel est le cas, je vous invite à considérer l’une ou l’autre de ces hypothèses :

Première hypothèse : L’autre est votre miroir.

Ce que nous admirons chez l’autre, ou ce que nous déplorons, est (ou peut-être) le reflet d’une caractéristique qui sommeille en nous. On parle alors de résonance ou d’effet miroir. Ainsi, il est beaucoup plus facile de voir la chambre en désordre de ses enfants, le débordement et l’abondance « d’inutile » chez ses parents, ou de penser à sa copine Bordélique-de-son-p’tit-nom, que de regarder ce que l’on accumule au fond et autour de soi.
Oui oui, MÊME VOUS QUI ÊTES organisé.
Car c’est une question d’angle de vue et d’approche.
Par exemple, il m’arrive d’être contactée pour la problématique d’une tierce personne. En approfondissant, celui ou celle qui me contacte et à qui j’aime consacrer toute mon écoute, laisse émerger doucement son propre besoin. Ce besoin se trouve d’ailleurs souvent lié à la même problématique que la « tierce personne ».
Cette démarche est tout à fait honorable, et je ne peux que l’encourager. C’est humain et toujours bienveillant (d’autant que la tierce personne peut elle aussi avoir réellement besoin d’un accompagnement).

Mais juste au cas où cette hypothèse résonne en vous, là tout de suite…n’hésitez pas à échanger avec moi via l’onglet « Contact ».

CARTE-CADEAU-DEVELOPPEMENT-PERSONNEL

Deuxième hypothèse : Offrez !

Il n’y a plus aucun doute.

-Votre amie est au summum du trop plein (pas vous, vrai de vrai).

-Votre tante étouffe sous son bazar, à l’intérieur comme à l’extérieur.

-Vos relations de travail seraient largement améliorées si votre collègue préféré bénéficiait d’un sérieux coup d’pouce.

Je ne vois qu’une solution, posez une action concrète et offrez lui son premier pas :

Une carte de voeux-cadeau d’une valeur de 20 euros à valoir sur sa première séance !

A commander via l’onglet « Contact » !


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s